Impossible de séjourner à Osaka sans aller faire un day trip du côté de Kyoto (c’est à 30min de train pour 5€, aucune excuse donc!). J’avoue qu’un jour, un seul, c’est un peu court et que vous allez courir, mais c’est faisable! Surtout si comme moi, après avoir visité 1 ou 2 temples, vous avez compris le principe… (franchement, je trouve ça rapidement ennuyeux).

Notre journée marathon a débuté à Arashiyama. J’avais déjà été à Kyoto (plusieurs jours), mais je ne m’étais jamais promenée dans la forêt de bambou (il faut y aller les jours de grands vents: les feuilles virevoltent partout, les bambous s’entrechoquent et cela produit un son merveilleux). Évidemment, il y avait un petit shrine sur le sentier et on s’y est arrêté un moment (il y en avait même plusieurs, parfois payants, mais si on fait tous les lieux sacrés de Kyoto, on y reste un mois entier…).

Kyoto Bamboo Grove October 2015Kyoto Bamboo Grove October 2015Kyoto Bamboo Grove October 2015

Kyoto Bamboo Grove October 2015 Kyoto Bamboo Grove October 2015

En sortant de la forêt de bambou, plusieurs possibilités s’offrent à vous: visiter un immense temple qui se trouve là (dont j’ai oublié le nom), retourner vers la gare ou faire le tour en passant près du pont Togetsukyo (je vous recommande cette dernière option). Nous n’avons pas emprunté le pont pour découvrir l’autre rive (pas le temps! dommage…), nous avons continué en suivant la route et nous sommes alors tombé sur une rue commerçante (idéale pour ramener quelques bricoles) qui menait à une autre gare de Arashiyama (parfait!). De là, nous sommes retournés vers le centre de Kyoto.

Togetsukyo Bridge Kyoto October 2015Togetsukyo Bridge Kyoto October 2015Arashiyama Station Train Kyoto October 2015

Pause déjeuné après cette longue marche… il est très facile de se faire un bon repas comme celui-ci à moins de 7€ n’importe où au Japon, à condition que ce soit sur l’heure du midi car c’est toujours plus cher le soir.

Lunch City Center Kyoto October 2015

Pour le dessert, rendez-vous au magasin Toraya (à la sortie du Nishiki Market). Il s’agit d’une boutique/café très réputée pour ses wagashi, sucreries japonaises traditionnelles à base de diverses farines de haricots. Chez eux, c’est 5€ pour une pièce, mais il est possible de trouver d’autres endroits où ils en vendent à meilleur marché (je m’en contrefous, je voulais ceux-là :p). Puisque c’est l’automne, j’en ai pris un au kaki et un autre à la châtaigne.

Kyoto October 2015 Autumn Fall Wagashi Toraya Store Nishiki Market Kyoto October 2015 Autumn Fall Wagashi Toraya Store Nishiki Market

Ensuite, on a traversé le quartier des geishas (du côté Gion de la ville donc) sans en croiser une seule… (même pas une maiko!).

Gion Corner October 2015Gion Corner October 2015

Et finalement, on s’est engouffré dans la rue Kiyomizu-Zaka pour commencer notre ascension vers le temple du même nom. Mais ça… ce sera pour le prochain épisode! 😀

Gion Corner October 2015 Kiyomizu-Zaka Street Gion Corner October 2015 Kiyomizu-Zaka Street

Il n'y a pas de commentaires pour cet article!

Laisser un commentaire

Pour la p’tite histoire, j’ai démarré ce blog (après beaucoup d’autres) au début de mes études pour partager mes astuces BENTO et mes recettes avec tous ceux qui me les réclamaient. Avec le temps, mes postes se sont diversifiés et maintenant que j’arrive au bout de mon cursus (bientôt le master en communication, animation et événementiel!), j’ai décidé de continuer ce projet un peu plus sérieusement. Donc voilà! Désormais, du haut de mes 150cm (tout pile), je compte bien vous présenter jour après jour ma perspective en contre-plongée de tout ce qui m’entoure, de tout ce qui m’intéresse… et vous comprendrez vite qu’un rien fait mon bonheur!

contact@thetinyblog.be

Entre penchants écolo, folie du fait maison, geek attitude et japculture.

Excentrique, vous dites?

Mais pas du tout...c’est bien pire que ce que vous imaginez!